Ethereum, la seconde cryptomonnaie la plus valorisée, est actuellement sujet à un fort engouement de la part des personnes s’intéressant au monde des cryptomonnaies. Il est même considéré, par certains, comme le nouvel internet voire même comme un « ordinateur mondial ». D’autres ont un point de vue inverse et le considère comme une arnaque voire comme une pyramide de Ponzi (comme l’affaire « Bernard Madoff »). Dans cet article, je vous présenterai :

  • Qu’est que ce que l’Ethereum ?
  • Quel est l’utilité de l’Ethereum ?

Qu’est-ce que l’Ethereum ?

 

 Comment est né l’Ethereum ?

Vitalik Buterine est le génie de 19 ans qui a créé l'Ethereum, la cryptomonnaie utilisant les contrats intelligents.

 Agé de 19 ans, Vitalik Buterin, un canadien d’origine russe, réalisa très tôt que les cryptomonnaies pourraient apporter un gros changement au système traditionnel financier en éliminant le besoin d’un tiers de confiance pour vérifier les transactions. Cependant, Il pensa à une nouvelle utilisation de la blockchain qui pourrait bouleverser toutes les industries ayant besoin d’intermédiaire pour fournir la confiance nécessaire lors d’échanges comme par exemple dans le domaine judiciaire. Il appela cette nouvelle utilisation de la blockchain : les contrats intelligents. Il commença à essayer d’implémenter sur le protocole Bitcoin lorsqu’il participait à son développement. Cependant, il trouva que le langage de programmation utilisé par le Bitcoin n’était pas assez flexible afin de pouvoir créer toutes les applications qu’il était en train imaginé. C’est ainsi qu’il créa l’Ethereum en 2015.

 

L’Ethereum : « le super-ordinateur mondial »

 L’Ethereum utilise une blockchain programmable. Comme toute blockchain, il est basé sur un protocole réseau pair à pair. A la place de permettre aux utilisateurs d’utiliser des opérations prédéfinies comme les transactions bitcoin, l’Ethereum permet à ses utilisateurs de faire fonctionner du code informatique comme ils le souhaitent. Le code informatique utilisé est stocké sur la blockchain afin que les autres utilisateurs puissent interagira avec. Donc les contrats intelligents sont du code informatique créé par les utilisateurs.

Les nœuds ou ordinateurs présent sur le réseau Bitcoin maintiennent et mettent à jour la blockchain. Pour l’Ethereum, ils permettent aussi de faire marcher la « Machine Virtuelle d’Ethereum » (MVE). Cette machine virtuelle est un super-ordinateur qui combine toute la puissance de calcul des nœuds en un seul noyau présent sur le réseau. Cette puissance de calcul est utilisée pour le fonctionnement des contrats intelligents présents dans la blockchain. Pour exécuter cela, la MVE va faire payer à l’utilisateur un frais de transaction relativement faible pour la puissance de calcul utilisé pour l’exécution du contrat intelligent. Ce frais de transaction est appelé « gas « et cela est payé en ether : la cryptomonnaie ou token de l’Ethereum. Cependant, on pourrait plus considérer l’ether comme « l’huile faisant fonctionner l’engrenage le protocole Ethereum que comme une monnaie digitale.

 

Quel est l’utilité de l’Ethereum ?

Les contrats intelligents de l'Ethereum vont permettre d'automatiser et par conséquent de réduire les coûs d'une multitudes de processus lorsque l'on souhaite faire un contrat avec quelqu'un.

Comme mentionné précédemment, l’Ethereum permet à ces utilisateurs de déployer des contrats intelligents sur la blockchain.  Un contrat intelligent est du code informatique s’exécutant tout seul et réalisant un accord fait entre de multiples parties : personne-personne, personne-entreprise, entreprise-entreprise…

L’idée de « contrat intelligent » a été la première fois conçue par Nick Szabo en 1994. C’est aussi lui qui a conçu l’idée de la 1ère monnaie digitale : « le Bit Gold ». Il affirma que le code informatique est parfaitement capable de définir une série de paramètres, d’actions et de relations.

Les contrats intelligents peuvent être écrit en Solidity (cliquez ici si vous vous intéressez à la programmation de contrat intelligent: Solidity), un langage de programmation spécifique à l’Ethereum. Ainsi, ces contrats intelligents peuvent être télécharger sur la blockchain. Comme la blockchain est sécurisé et immuable (=impossible à changer), tu peux avoir confiance que ton contrat intelligent mis sur le réseau Ethereum sera exécuté comme tu l’avait souhaité. L’auto-exécution des contrats permet d’éliminer les risques d’erreur humaine de l’équation puisque les contrats font appliquer leurs propres clauses.

Les contrats intelligents peuvent être utilisés pour une grande variétés de transactions différentes les unes des autres. Ils sont vraiment appropriés pour des transactions simples où les obligations qu’ont actuellement les deux parties pourraient être réduite pour pourvoir facilement vérifier les conditions établis lors de la création du contrat intelligent. Je te laisse réfléchir comme ces contrats pourraient faciliter le paiement automatique des musiciens et les producteurs de contenus (écrivains, artistes…) par minute voire seconde pour l’utilisation de leur propriété intellectuelle, l’utilisation des produits financiers (produits dérivées, futures, options…) et aussi l’échange de données entre objets connectés (« l’internet des objets »).

Pour t’expliquer plus explicitement le fonctionnement des contrats intelligents, je vais utiliser un exemple plus concret : l’assurance contre l’annulation de vol aérien.

Tu pourrais alors écrire un contrat intelligent avec la compagnie aérienne lorsque tu réserve ton vol afin de souscrire à l’assurance contre « l’annulation de vol ». Les paramètres seront :

  • Si la compagnie aérienne annule le vol
  • Et que tu as souscrit à l’assurance contre « annulation de vol »
  • Alors la compagnie te rembourse automatiquement

Tu n’auras plus besoin de faire toute la paperasse longue et fastidieuse pour pouvoir te faire rembourser : le temps que tu rentres chez toi, tu seras déjà remboursé.

Cependant, pour que la blockchain sache que le vol a bien été annulé par la compagnie, il faut que quelqu’un lui fournisse les informations correspondantes à l’annulation. C’est le rôle de l’Oracle. Un oracle est un tiers de confiance (personne, institutions et entreprise) ou un capteur qui fournit les informations nécessaires pour l’exécution du contrat intelligent.

Quel avenir pour l’Ethereum ?

Pour ces prochaines années, je pense que l’Ethereum a un très gros potentiel de développement puisqu’il y s’agit comme la plupart des autres cryptomonnaies d’une technologie relativement jeune. Vitalik Buterin a permis d’apporter une vision futuriste des interactions possibles entre les individus. Comme vous avez pu le comprendre en lisant cette article, l’Ethereum veut aller beaucoup plus loin que de seulement réformer les transactions financières, il veut réformer le monde que vous et moi connaissons aujourd’hui. Pour faire cela, son but est de réduire les frictions que l’on peut avoir entre les différentes interactions souhaitées : coût, lenteur, difficulté pour des personnes exclus du système actuel (par exemple les populations pauvres). Souvent ignorés par les novices du monde des cryptomonnaies, le protocole Ethereum agit aussi comme une « parcelle de lancement » pour un grand nombreux de cryptomonnaies. Avant de pouvoir créer leur propre réseau et blockchain, de nombreuses cryptomonnaies utilisent le protocole Ethereum pour commencer à faire fonctionner leur écosystème et ensuite migrer vers leur propre réseau et cryptomonnaie. C’est par exemple le cas de EOS, une plateforme qui te permettra de créer des applications décentralisées. Actuellement, elle est encore en pleine ICO (« Initial Coin Offerring ») mais il a comme projet d’avoir sa propre plateforme, indépendante de l’Ethereum.

 

N’oubliez de partager l’article 🙂

Cet article vous a plu ?

Laissez un commentaire pour me donner votre avis et pour permettre de m’améliorer.

 


Leave a Reply

Your email address will not be published.