La perspective d’introduction des futures Bitcoin sur les plus grands exchanges mondiaux a clairement propulsé le cours du Bitcoin vers un cours encore jamais vu. Le prix d’un Bitcoin a dépassé les 15’000 dollars, soit +145% plus haut que lorsque le CME Group a annoncé le lancement des futures Bitcoin en fin d’année le 31 octobre. Ce nouveau prix représente aussi +53% depuis que la CFTC (U.S Commodity Futures Trading Commission : le régulateur américain des futures) a approuvé ces nouveaux marchés le 1er décembre.

Ce graphe du prix du Bitcoin montre le fort engouement suite aux annonces de l'introduction des Futures Bitcoin sur le marché des produits dérivés financiers

Ces futures Bitcoin vont ainsi pouvoir être tradé sur deux exchanges réputés, régulés et liquides : CME et CBOE

Le CME Group, est le plus grand et le plus ancien exchange mondial pour les produits dérivés. Il lancera les futures Bitcoin le 18 décembre 2017. Cependant son plus gros concurrent le CBOE Global Market, qui possède le Chicago Board Options Exchange (le plus exchange américain pour les options), a planifié de surpasser le CME en lançant ses futures Bitcoin dimanche dernier, le 10 décembre 2017.

Avec ces deux introductions de futures Bitcoin, vous devez sûrement vous demandez comment les futures pourraient affecter le prix du bitcoin par leur lancement ? Et surtout comment le prix du bitcoin va-t-il varier avec l’entrée de grandes institutions financières sur le marché du Bitcoin ?

Pour répondre à ces questions, nous allons examiner :

  • Comment un contrat à terme (= future) fonctionne ?
  • Quels sont les motivations et les comportements de ceux qui pourrait spéculer sur le prix du Bitcoin en utilisant les futures ?

 

Les bases du trading des futures

 Pour commencer, une petite explication des contrats à termes (= futures) et comment ils sont tradés. Un contrat à terme est un produit dérivé financier dans lequel deux parties sont d’accord pour s’échanger un certain bien ou instrument financier à une date future et à un certain prix.

Par exemple, en achetant un contrat à terme de 12 mois sur des « marchandises » (essence, ciment, soja, blé, actions…) pour 50€, cela signifie que tu es d’accord d’acheter l’unité de marchandises 50€ dans 12 mois à partir de la date d’achat du contrat, « sans regarder » le prix de cette « marchandise » à ce moment-là. En étant d’accord pour acheter ces marchandises, on dit que tu as « long » le contrat (= parier sur une hausse de valeur de la « marchandise »), et on dit que la personne, qui d’accord pour te livrer ces marchandises, a « short » le contrat (= parier sur une baisse de la valeur de la « marchandises »). Il est aussi intéressant de noter que tu peux vendre tes futures quand tu veux sur l’exchange qui permet d’échanger ce contrat particulier et alors l’acheteur héritera des obligations de ce contrat à terme.

Certains contrats peuvent être livrés par une livraison physique de « marchandise » (par exemple livraison d’essence ou de blé) selon un certain type de contrat à terme. D’autres types de contrats peuvent te faire « livrer » de l’argent pour la différence entre le prix du contrat à terme et le prix réel au moment de la fin du contrat : par exemple, si dans le contrat le prix du baril d’essence est de 50€ et lorsque le contrat se termine 12 mois plus tard, le prix du baril est de 70€. Si tu n’as pas vendu le contrat, tu as gagné 20€ soit en achetant de l’essence moins cher que le prix actuel et le revendant au prix actuel à une autre personne, soit en se faisant livrer la différence en cash. Les futures Bitcoin qui vont être tradés sur le CME et le CBOE seront des « livraison de cash », donc tu obtiendras la différence entre le prix du contrat et le prix réel.

Cependant, il faut faire attention lorsque tu décides de trader des contrats à terme car si le prix du contrat de 12 mois des marchandises est de 50€ et que 12 mois plus tard, le prix de ces marchandises est de 30€ : tu peux te rendre compte que tu perds 20€.

Pour bien comprendre, je vais te donner un exemple de comment les futures Bitcoin présent sur les deux exchanges seront tradés. Tu achètes un futures Bitcoin de 12 mois à un prix de $15’000. Disons que 12 mois plus tard, le prix du bitcoin est de $18’000.

Au lieu que le vendeur du contrat te vende un bitcoin $15’000 et ensuite que tu revendes le bitcoin $18’000 sur un exchange, le vendeur pourrait tout simplement te verser $3’000 de différence. Cela s’appelle la livraison de cash et c’est exactement le même résultat financier qu’une « livraison physique ».

 

Le risque : est- ce que les gros investisseurs pourraient shorter les futures et faire crasher le prix du Bitcoin ?

Après avoir compris les bases des contrats à terme, vous ne pourrez pas renter dans l’arène des futures Bitcoins si vous ne possédez pas un gros capital à investir : chaque contrat est de composé de 5 bitcoin et le block mini de contrat qui peut être crée est de 5 contrats. Donc au prix de $15’000 le bitcoin, cela signifie que tu ne peux pas faire aucun trade pour moins que $375’000.

La caractéristique clé du marché des futures est qu’il est bidirectionnel, signifiant que tu peux short le marché sans s’embêter en faisant de la vente à découvert de Bitcoin ou tu peux long sans acheter directement des Bitcoins. Il est donc beaucoup plus simple de parier contre le Bitcoin avec des futures.

Jamie Dimon, CEO de JPMorgan, pense que le Bitcoin est une arnaque et donc que l'introduction des Futures Bitcoin va faire crasher la valeur du Bitcoin.

Les grandes institutions financières et investisseurs tendent à être très sceptique vis à vis du Bitcoin. Il suffit de regarder les déclarations de Jamie Dimon (CEO de JPMorgan, un des plus grandes banques mondial) et de Warren Buffet. Cependant, ces déclarations ne sont pas forcément surprenantes puisque les cryptomonnaies sont en train de devenir un concurrent sérieux pour ces banques et ces investisseurs. Ainsi ces personnes auraient plus intérêt que le Bitcoin échoue pour continuer à faire fructifier leur business.

 

Une forte hausse liée aux futures Bitcoin

Donc si les futures Bitcoin sont une menace pour le Bitcoin, pourquoi le prix du bitcoin a autant augmenté ? je vais vous montrer différents éléments qui vont contre la « thèse » du crash après l’introduction des futures Bitcoin.

Premièrement, les institutions financières peuvent penser que le Bitcoin est la plus grosse « arnaque » depuis la bulle internet, mais aucun de toutes ces institutions n’a encore pu investir dans le marché des cryptomonnaies. Depuis la crise des subprimes de 2008, la Règle Volcker du Dodd-Franck Act (réforme financière pour protéger le consommateur) interdit les banques comme JPMorgan (celle de Jamie Dimon) de s’engager dans du trading spéculatif de n’importe quel genre : par exemple, le trading des cryptomonnaies.

Ensuite, pour tous les hedges funds traditionnels (= fonds spéculatifs) qui ne peuvent pas attendre les futures pour shorter le Bitcoin (= parier contre le Bitcoin), il y en a d’autres qui aimerais saisir l’opportunité de gagner en pariant en faveur du Bitcoin (=long) mais ils n’ont pas confiance dans la sécurité des crypto-exchanges actuels ou ne peuvent supporter le manque de support technique ou les temps d’arrêt des plateformes.

Si tu as déjà essayé d’utiliser un crypto-exchange durant un hard fork ou une news majeure, il est très dur de ne faire aucun reproche à ces plateformes.

Avec la forte hausse du Bitcoin, des investisseurs n’auront pas peur de shorter de le bitcoin.

Cependant, quand un actif financier peut doubler en une semaine, votre exposition au risque lorsque vous shortez l’actif est énorme voire même illimité.

Il est légitime de croire que le Bitcoin est dans une bulle spéculative parce que on ne peut pas l’évaluer avec une analyse fondamentale. Cependant, si tu analyses le graphique de la valeur du Bitcoin, tu vois que si tu as shorter le Bitcoin un an plutôt, donc en décembre 2016, tu pourrais avoir perdu 17 fois ton investissement initial. Et dans le domaine des contrats à terme, cela signifie que tu aurais déjà dû clôturer ta position ou remettre de l’argent sur l’exchange pour pas qu’il annule ta position (= appel de marge).

 

Conclusion

A travers cette article, tu peux logiquement te rendre compte qu’il est quasi-impossible d’avoir une analyse claire de l’influence de l’introduction des futures Bitcoin sur le prix du Bitcoin. De nombreux facteurs pourraient causer un afflux de capital pour prendre des positions pour ou contre le Bitcoin. Cela signifie de gros mouvement de prix à court terme.

Ce qui m’inquiète fortement pour le court-terme, c’est la possibilité que des fonds d’investissement est déjà acheté de nombreux bitcoins et décide de les vendre pour aller sur les marchés des futures qui est plus sécurisé et régulé. Cela pourrait provoquer une très forte baisse à cause d’une très forte offre par rapport à la demande.

Cependant, sur le long terme, cette introduction des futures Bitcoin est une étape importante pour légaliser le Bitcoin et les autres cryptomonnaies et pourrait aussi réduire la très forte volatilité journalière du Bitcoin afin qu’il soit tradable comme les autres actifs financiers.

Il sera très important de surveiller les semaines suivant l’introduction des futures pour connaître l’orientation du marché par rapport au Bitcoin. On peut dire que c’est la fin du début du Bitcoin mais aussi le commencement vers un autre chemin.

 

N’oubliez de partager l’article 🙂
Cet article vous a plu ?
Laissez un commentaire pour me donner votre avis et pour permettre de m’améliorer

 

 

 

 

 

 


    1 Response to "Les Futures Bitcoin : ce que tu as besoin de savoir !"

Leave a Reply

Your email address will not be published.