Avec le nombre de transactions qui augmente exponentiellement, le Bitcoin devient de plus en plus légitime. Cependant, de nombreux débutants ne savent pas comment utiliser correctement le Bitcoin.

Le monde entier est en train de « valider » le Bitcoin et des millions de personnes sont en train de se bousculer pour en acheter. Cependant, il y a plusieurs choses que tu as besoin de savoir, surtout dans cette période d’ébullition. Ainsi dans cette article, je te montre les 2 choses que tu as besoin de savoir pour utiliser correctement le Bitcoin que tu sois déjà propriétaire de bitcoins ou que tu sois un futur propriétaire.

Garde l’entière propriété de tes Bitcoins

 Première chose : ne fais confiance à personne.

Cela est très important dans le monde du Bitcoin. Le Bitcoin fonctionne car il garde une trace du nombre de bitcoins possédé par chaque utilisateur du réseau ou qui a envoyé tant de bitcoins à cette personne. Ainsi, il n’est pas nécessaire que tu aies confiance en quelqu’un d’autres ou confiance dans une entité centrale comme le gouvernement par exemple.

De plus, le Bitcoin fonctionne aussi parce que tu n’as pas besoin d’avoir confiance dans une entité centrale, comme les banques pour garder tes Bitcoins. Tes bitcoins sont à toi et à toi seul. Ils sont seulement fournis par la clé privée qui va avec eux.

Donc : « ta clé va avec tes bitcoins, si ce n’est pas ta clé, ce n’est pas tes bitcoins. ».

Cependant, encore et toujours, les détenteurs de bitcoins ont ignoré cette adage et ont souffert de conséquences financières qui peuvent se révéler très lourdes.

Sans surprise, l’utilisation d’exchanges centralisés facilitant la vente et l’acquisition de bitcoins a coïncidé avec la forte croissance du prix du Bitcoin. Cependant, avec cette augmentation de l’usage des exchanges, ce message devient encore plus important maintenant qu’il y a quelques années.

De nombreux débutants dans les cryptomonnaies arrivent sur Coinbase. Cependant, ils sont nombreux à ne pas savoir comment utiliser correctement le Bitcoin.

Il est impossible actuellement de savoir exactement combien de personnes utilisant les exchanges pour acheter des bitcoins sont en train de laisser leurs cryptomonnaies sur les plateformes pour un très long moment puisqu’il applique la stratégie de « Hodl » (garder ces cryptomonnaies sur le long terme même lors de crashs ou de corrections pour faire fructifier le capital investis).

Mais, pour les exchanges, plus le nombre d’utilisateurs augmentent rapidement, plus ils doivent sauvegarder de plus en plus de données à un rythme de plus en plus soutenu. Ainsi, les ravages d’une attaque informatique réussie pour les innombrables exchanges présents aujourd’hui augmente considérablement.

Pour ceux qui ne le savent pas, laisser vos cryptomonnaies sur un exchange ne signifie pas que ces cryptomonnaies sont les vôtres. Tu es simplement en train de faire confiance à l’exchange pour qu’il te donne les cryptomonnaies si tu désires les avoir pour acheter quelque chose par exemple. Tu ne peux pas savoir quel est le niveau de sécurité que l’exchange déploie et tu n’es pas sûr de la sécurité que l’exchange prétend avoir sur sa plateforme : ce qui explique les crashs répétés de nombreux exchanges.

Donc, tes cryptomonnaies sont stockées dans une entité centralisé dont tu lui as offert ta « confiance » : cela est tout à fait l’opposé de l’objectif principal du bitcoin qui veut créer un système monétaire décentralisé.

Si tu n’es pas convaincu que garder tes cryptomonnaies sur un exchange est un problème, je vais te raconter quelques histoires « tragiques » passées pour t’aider à comprendre.

La chronologie commence avec Mt. Gox, le plus gros exchange à cette époque. En 2014, il a été la cible de l’un des plus gros braquage de cryptomonnaies de tous les temps : 850’000 bitcoins (soit 4% de tous les bitcoins) ont été dérobé à Mt.Gox. Le résultat a été un violent crash du prix du Bitcoin pendant environ un an et demi.

Si les utilisateurs savaient comment utiliser correctement le Bitcoin, le scandale de Mt. Gox aurait eu moins d'impact sur le prix du Bitcoin.

Cette événement a démontré l’importance de garder tes propres clés privées. Cependant, après ce premier piratage, il y eut plusieurs autres piratages informatiques d’exchanges centralisés qui ont provoqué des pertes de centaines de millions de dollars. Ains, l semble que la leçon de Mt. Gox n’a pas été retenu.

Le second plus gros « cambriolage » de cryptomonnaies s’est produit il y a deux semaines. Le 6 décembre 2017, NiceHash, une Marketplace proposant des services de minages, s’est fait volée plus de 4’700 BTC (soit environ 80 millions de dollars au moment où j’écris ces lignes).

Malgré que ce ne soit pas un exchange, NiceHash est une entité centralisée comme les exchanges où l’utilisateur confie ses cryptomonnaies pour qu’il les garde pour lui. Cela prouve que ce n’est pas encore la fin de ce genre de piratages informatiques de ce type.

Ainsi, si tu es un crypto-trader qui a besoin de garder ses cryptomonnaies sur les exchanges, tu sais les risques que tu encours.

Le récent braquage de Bitcoins de NiceHash montre bien que de nombreuses personnes ne savent pas comment utiliser correctement le Bitcoin.

Heureusement pour toi,il existe des solutions « faciles » d’utilisations pour résoudre ces problèmes.

Transfère tes bitcoins dans une wallet dont tu contrôles la clé privée.

 En particulier, assure-toi que la wallet que tu vas utiliser génère un ensemble de mot mnémotechnique te permettant de facilement sauvegarder et restaurer ta wallet

Ainsi, à moins que mis en péril ta clé privée en l’exposant à un virus ou en la révélant à un acteur malicieux, tu pourras dormir correctement sachant que tes cryptomonnaies sont en sécurité.

 

Utilise une wallet et un exchange utilisant SegWit

 Si tu ne le sais pas encore, le Bitcoin est entrain de grandir et il grandit à un rythme effréné : plus rapidement que tous ce qu’on a pu voir auparavant. Ce qui a conduit le réseau bitcoin à atteindre un palier à cause de la limite de transactions par block soit environ 7 transactions par seconde ou 2’000 transactions par chaque block créé toutes les 10 minutes. Ainsi, les frais de transactions ont augmenté au même temps que de plus en plus de personnes sont en train de se « battre » pour que leurs transactions soient confirmées.

L'augmentation des frais de transactions du Bitcoin montre un vrai engouement vis à vis de cette cryptomonnaies. Cependant, cela pose un problème pour les débutants qui ne savent pas comment utiliser correctement le Bitcoin.

Afin de résoudre ce problème, une solution appelée SegWit a été implémenté dans le protocole Bitcoin le 24 août 2017. SegWit est une mise à jour fondamentale du protocole qui diminuer la taille virtuelle des blocks et permet d’inclure quatre fois plus de transactions dans un block.

Comme les frais de transactions sont mesurés à partir de nombres de bytes de la transaction et que les transactions SegWit ont une taille par byte plus basse, si tu envoies une transaction SegWit utilisant une walet SegWit, tu économises 30 à 40% de frais de transactions instantanément.

Pas encore convaincu des avantages de choisir SegWit ?

Aujourd’hui, si toutes les transactions du réseau Bitcoin était des transactions SegWit, alors les blocks contiendrait 8’000 transactions et les 250’000 transactions non confirmées disparaîtraient instantanément. De plus, les frais de transactions seraient pratiquement inexistantes comme au départ.

Faible frais de transactions pour toi et plus de transactions par blocks peuvent se produire maintenant. Le code est déjà présent chez tous les nœuds Bitcoins mis à jour et il attend juste d’être utilisés.

Le grand problème, c’est que SegWit n’est pas encore adopté par toutes les wallets, les services et aussi finalement par les utilisateurs.

Une plus grande adoption de Segwit pour permettre aux utilisateurs de cryptomonnais d'utiliser correctement le Bitcoin grâce à des frais de transactions plus faible et à une délivrance plus rapide.

Malgré que les bénéfices soient prouvés par le réseau comme je l’ai montré précédemment, SegWit est une mise à jour du protocole optionnel que les wallets Bitcoin et les services comme les exchanges ne sont pas obligés d’implémenter. Il a été déployé dans le but d’éviter un hard fork. C’est ce qu’on appelle un soft work, c’est à dire que la blockchain n’est pas divisé en deux blockchain comme cela s’est produit entre le Bitcoin et le Bitcoin Cash car des transactions n’utilisant pas la mise à jour optionnelle peuvent être validés.

Tant qu’il n’y aura pas une forte demande de la part des utilisateurs, ces services ne verront aucun intérêt à dépenser du temps et de l’argent pour se mettre à jour avec le SegWit.

Je pense donc que c’est dans ton intérêt, toi propriétaire ou futur propriétaire de Bitcoin, d’utiliser une wallet Segwit.

Comme SegWit est un tout « petit » changement pour l’utilisateur et qu’il y de nombreuses confusions à propos de son utilité, il y a un fort besoin de dire haut et fort qu’il n’y a aucun inconvénient à utiliser une wallet SegWit, seulement un avantage du côté réseau et de nombreuses économies de frais de transactions qui sont devenues excessifs aujourd’hui.

Donc, si ta wallet préférée n’a pas implémenté SegWit, demande-leur s’il est possible de le faire. Si chaque utilisateur fait cette demande, il est sûr que l’adoption de SegWit sera beaucoup plus grande.

Cependant, je pense que la meilleure solution et de commencer à utiliser une wallet qui a déjà implémenter SegWit à la place de ta wallet favorite.

Tu peux aller voir les wallets et les exchanges qui ont déjà implémenter Segwit en cliquant ici. Je vais te faire une petite liste tes wallets qui, selon moi, présentes les meilleurs avantages. Si tu en connais d’autres que je n’ai pas en mentionné, il sera sympa que tu laisses un commentaire plus bas pour que je l’ajoute à la liste.

Paper Wallets

Hardware Wallets

iOS Wallets

Android Wallets

Si ta wallet préférée n’est pas sur la liste, soit sûr qu’elle utilise bien SegWit. Une méthode facile pour identifier une wallet SegWit est de s’assurer que les adresses reçues commencent par « bc1 ». Il en existe d’autres mais c’est la plus rapide et facile à utiliser.

Par extension, tu pourras aussi faire un effort pour utiliser des exchanges qui incorporent SegWit. Cela signifie qu’ils utilisent des transactions SegWit pour gérer le volume de transactions de leur plateforme. Comme les exchanges conduisent à d’innombrables transactions, n’importe quel exchange qui utilise SegWit bénéficie grandement d’un réseau Bitcoin en bonne santé. Cela leur permettra de gérer plus facilement leurs transactions.

Heureusement, comme vous l’avez vu sur la liste donnée au-dessus, il y a tout de même plusieurs exchanges qui ont incorporé SegWit. Cependant, il est important de remarquer que Coinbase, l’exchange qui gère le plus grand nombre de transaction Bitcoin, n’a pas encore implémenté SegWit. Personnellement, je trouve cela très incohérent que le plus gros exchange de Bitcoins n’a pas implémenté la mise à jour qui lui permettrait de gérer plus rapidement toutes ses transactions. N’hésitez à me laisser votre avis dans les commentaires pour que je puisse voir votre point de vue.

Conclusion

A la fin de cette article, j’espère que je réussis à te faire prendre conscience qu’en prenant le contrôle de tes bitcoins, tu réduis le risque d’attaques réussies de la part d’acteurs malicieux présent dans le monde des cryptomonnaies. De plus, j’espère également que tu t’es rendu compte qu’en utilisant SegWit, non seulement tu vas réduire les frais de transactions que tu paies actuellement mais tu vas aussi réduire la congestion du réseau.

Ainsi, le Bitcoin est ce que tu décides de faire avec. C’est ton opportunité d’apporter un réel changement dans le réseau Bitcoin et ainsi de faire augmenter sa valeur.

 

N’oubliez de partager l’article 🙂

Cet article vous a plu ?

Laissez un commentaire pour me donner votre avis et pour permettre de m’améliorer.

 


Leave a Reply

Your email address will not be published.