En ce moment, il est fort probable que tu aies entendu parler du Bitcoin et des cryptomonnaies en ce moment. Ces derniers temps le terme «  applications blockchain » fait énormément parler de lui dans le monde.

Il s’agit de la technologie qui soutient les monnaies digitales et assure que toutes les transactions soient correctement effectuées et enregistrées. Ce qui est stocké dans la blockchain n’a pas forcément besoin d’être juste une unité monétaire. Cette technologie est utilisable dans pleins d’autres cas.

Cependant, il y a une question que la plupart des personnes doivent avoir actuellement :

Quels sont les applications blockchain du futur ?

Dans cet article je vais vous présenter les cinq applications blockchain qui, selon moi, pourraient transformer notre société.

 

Les 5 applications blockchain qui transformeront notre société

 Chaque jour, de plus en plus d’applications derrières les cryptomonnaies sont développées afin de maîtriser la technologie.

Ce qui va suivre sont cinq idées de blockchain qui sont en train d’être développé.

1. Identité digitale

 

L'identite digitale est un des domaines d'applications blockchain les plus important. La blockchain pourrait garantir de chaque individu digitalement.

 Juste un instant, imagine que tu n’aies plus besoin de t’inquiéter à propos de la sécurité de ton identité dans le monde digital. Actuellement, c’est un énorme problème dans ce monde.

Selon Distil Network (entreprise américaine dans la sécurité informatique), le coût de sécurité de cette industrie représente environ 18.5 milliards de dollars.

Cela signifie que pour $3 dollars dépensés sur internet, 1$ est ajouté au « dark web ».

Les technologies blockchains fabriquent un traçage et une gérance des identités digitales qui sont, pour les deux, efficace et sécurisé : c’est le résultat d’inscription homogène et de la réduction de fraude.

 On peut ainsi voir une application dans les domaines de la santé, bancaire, sécurité nationale, documentation des citoyens ou encore du commerce en ligne. Le processus d’authentification et d’autorisation est un processus finement étendu dans le commerce et la culture mondiale : c’est le processus qui est effectué pour chaque de notre activité sur internet (se connecter à facebook, faire un achat en ligne, aller consulter son compte bancaire sur internet…).

Te souviens de ce qui s’est passé avec Uber ?

Selon Uber, « deux individus » ont mis la main sur les informations personnelles (nom, adresse e-mail, numéro de téléphone…) de 50 millions de clients et de 7 millions de chauffeurs. Ils n’auraient cependant pas eu accès au numéro de carte bancaire et à l’historique des trajets.
source : Le Monde 21 novembre 2017

Ces événements de piratages informatiques de bases de données et infractions dans les comptes utilisateurs mettent sous la lumière le problème grandissant de l’avancement technologique de notre société, sans avoir fait attention aux innovations dans le domaine de la sécurité de l’identité.

La technologie blockchain offre une solution pour l’identité digitale, où l’identité peut être uniquement identifié de manière irréfutable, immuable et sécurisée. Les méthodes actuelles utilisent la problématique d’un système à mot de passe où des données sont échangés discrètement et sont stockés dans systèmes ayant de nombreuses failles. Le système d’authentification de la blockchain est basé sur une vérification irréfutable de l‘identité en utilisant les signatures digitales permis par la cryptographie asymétrique (clé public et clé privée). Dans l’authentification de l’identité de la blockchain, la seule vérification qui fonctionne est de savoir si oui ou non, la transaction a été « signée » par la bonne clé privée.

Les cas d’utilisation de l’identité blockchain

 La technologie blockchain peut être fourni pour des application de l’identité dans les domaines suivants :

  • Identité digitale
  • Certificats de naissance
  • Certificats de mariage
  • Identifiant de compte en ligne
  • Papiers d’identité (carte d’identité, passeport, permis de conduire…)
  • E-résidence (comme en Estonie)

La ShoCard a pour but de fournir une identité digitale qui protège la vie privée du consommateur. Elle est facile à comprendre et à utiliser pour montrer son passeport, par exemple. De plus, elle est optimisée pour les téléphones mobiles et si sécurisé que les banques peuvent s’appuyer sur cette identité digitale.

 

2. Le stockage cloud décentralisée

 Dans les prochaines années, il est fort probable que le stockage de données dans la blockchain deviendra un perturbateur très important pour l’industrie du stockage dans le cloud.

Actuellement, les services de stockage dans le cloud comme Google drive ou Amazon S3 sont centralisés, ainsi les utilisateurs dans avoir confiance dans la sécurité fournie par le fournisseur de stockage. Ils « contrôlent » toutes les informations en ligne dans leur cloud et donc s’il y a une seule faille, le pirate a des informations de millions de personnes.

De l’autre côté, avec la blockchain, cela devient décentralisé. Pour l’instant, Storj est en plein test dans le stockage cloud en utilisant un réseau utilisant la blockchain pour améliorer la sécurité et réduire la dépendance. En plus de cela, les utilisateurs pourront louer leur stockage d’ordinateur qu’ils n’utilisent pas (style Airbnb), créant ainsi de nouvelles places de marché.

N’importe qui sur internet peut stocker des données à un prix décidé à l’avance. Le Hachage cryptographique et différents lieux de stockage de données sont les clés pour sécuriser ces données.

Storj a pour but de développer une des applications blockchain la plus prometteuse de ces prochaines années: le stockage cloud dans la blockchain.

Storj et Factom sont les deux start-ups explorant cette idée. Après l’encryptage de tes données, elles sont envoyées dans un réseau avec une grande facilité pour pouvoir les tracer et donc savoir où elles sont « entreposées ».

 

3. Le Notariat décentralisé

 Une des caractéristiques très intéressantes de la blockchain est l’horodatage. Essentiellement, le réseau entier valide l’état de données empaquetées (appelé un hash) à un certain moment. Comme réseau décentralisée sans tiers de confiance, c’est essentiel de confirmer l’existence de quelque chose à un « état » à un moment donnée qui plus tard pourra être démontrable dans un tribunal de justice ou dans un bureau de notaire.

Manuel Aráoz, un développeur argentin basé à Bueno Aires, a construit la preuve d’existence comme une méthode de vérification décentralisée, un genre de service cryptographique de notariat. Il explique :

« Comme la blockchain est une base de données publiques, c’est une sorte de consensus distribuée, ton document devient certifié d’une manière distribuée. »

 

Comment la preuve d’existence fonctionne-t-elle ?

 La preuve d’existence permet aux utilisateurs de télécharger un fichier et de payer un frai de transactions pour obtenir une preuve cryptographique qui est incluse dans la blockchain du Bitcoin.

Après le téléchargement du document et le paiement des frais pour faire entrer le document dans le réseau, un hash du document (ou autres types de documents digitales) est généré comme une partie de la transaction.

Cela va permettre d’utiliser le « livre des comptes » décentralisé de la blockchain pour stocker la preuve de ton fichier, qui, plus tard, pourra être vérifie que l’auteur du document est bien toi et aussi la date de sa création.

 

« Tout simplement, en insérant un hash cryptographique du document dans la transaction, quand la transaction est minée à l’intérieur d’un block, l’horodatage du block devient l’horodatage du document », selon Aráoz.

 

Ainsi plus besoin de payer et de repayer pour faire authentifier un document. Le monde est en train évolué vers une économie basée sur la valeur : si tu ne peux pas ajouter au réseau, le réseau n’aura pas besoin de toi. Aujourd’hui, il y a de nombreux systèmes archaïques que sont seulement des sangsues à la place d’ajouter une réelle valeur dans la vie de leur utilisateur.

 

4. Les Contrats intelligents

Si tu pouvais réduire le taux de ton emprunt, sera-t-il facile de pouvoir faire le changement ?

On entend de plus en plus parler des contrats intelligents, mais que sont-ils exactement ?

Présent dans la blockchain, ils sont des contrats digitales programmables qui sont juridiquement obligatoires. Ils sont intelligents car ils sont automatisés et peuvent s’exécutés par eux-mêmes. Ce que les développeurs ont à faire est de décomposer le contrat légal en variables et déclarations informatiques qui peuvent libérer la décharge du parti en utilisant le réseau du bitcoin ou de l’ethereum comme exécuteur à la place de faire confiance à une seule autorité centrale.

 

Petit exemple : si deux personnes veulent échanger 300€ à un moment donnée dans le futur. Les conditions, les détails d’interactions entre les parties et le gain selon le contrat pourront être programmé dans un contrat intelligent. Lorsque les conditions définies au préalable se rencontrent, les fonds (ici 300€) vont être libéré et être envoyé à la personne appropriée selon les termes du contrat.

 

En permettant aux ordinateurs de gérer les contrats, nous pouvons rendre la plupart des industries plus efficace et rendre le système légal plus efficace en réduisant la corruption par exemple.

 

Une des applications blockchain sont les contrats intelligents: ils nous permettront de réduire les dépendances à un tiers de confiance. Ils pourraient devenir un nouvel outil pour les juristes et les avocats.

 

Selon Vitalik Buterin, fondateur de l’Ethereum, « les contrats intelligents résolvent les problèmes de tiers de confiance entre les parties d’un accord, que ce soit entre des personnes se transférant les actifs comme l’or ou exécutant des décisions entre deux partis présents dans un contrat. »

Actuellement, les plateformes comme l’Ethereum ou EOS amènent les contrats intelligents de plus en plus proche de notre vie réelle. De plus, comme les données stockées dans la blockchain ne peuvent pas être trafiquées, les contrats basiques comme les contrats de mariage sont déjà en train d’être enregistré dans le code informatique.

 

5. Le vote digital

Selon ses détracteurs, la plus grosse barrière pour obtenir un processus électoral en ligne est la sécurité. En utilisant la blockchain, le voteur pourrait vérifier que son vote a été correctement transmit tout en restant anonyme pour le reste de la planète. En 2014, Liberal Alliance, un parti politique danois, est devenu la première organisation à utiliser la blockchain pour le vote. Avec la participation des voteurs français qui ne cesse de diminuer, un scrutin digital distribué pourrait représente un moyen d’affranchir les non-participants grâce à un système efficace où il est possible de voter depuis son téléphone mobile.

De nombreux pays utilisent les machines pour les scrutins qui ont plus de 10 ans d’âge et qui non seulement sont vieillot et échouent dans leurs tâches. Il est aussi devenu incroyablement coûteux que maintenir ce système actuel. De plus, dans de nombreux pays, les élections frauduleuses ébranlent la structure même de la démocratie.

Avec la technologie blockchain, il est possible de voir une société où le vote est garanti depuis ton téléphone portable.

Le vote digital, une des applications blockchain, est un moyen d'innover son système de vote qui a très peu évolué depuis la création d'internet.

Peux-tu imaginer comment le système politique pourrait changer ?

Peux-tu imaginer comment se dérouleront les différentes structures de nos gouvernements ?

Les technologies blockchains deviendront un « standard » pour un grand nombre de pays comme c’est actuellement le cas pour l’Estonie. Cela convergera vers des systèmes et des gouvernements beaucoup plus transparents qu’à l’heure d’aujourd’hui.

 

Conclusion

 Comme je l’ai mentionné précédemment, la plupart de ces applications sont déjà en cours de développement. Il est d’ores et déjà possible de voir le potentiel futur des applications blockchain. Les prochaines années seront le terrain des expérimentations et ddu début de ces applications dans notre société. Quoi qu’il en soit, il est fort probable que ces applications se diffusent très rapidement à travers la planète.

La blockchain est partie pour rester et transformer le fonctionnement de la société actuelle.

 

N’oubliez de partager l’article 🙂

Cet article vous a plu ?

Laissez un commentaire pour me donner votre avis et pour permettre de m’améliorer.

Page facebook: https://www.facebook.com/cryptoversite/


    2 replies to "Les 5 applications blockchain qui transformeront notre société"

    • Jey103

      Supers articles ! Où apprends tu tout cela ?

      • guillaume

        Bonjour, en lisant des livres, des articles en anglais et en fouinant sur internet 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published.