La Publicité Cryptomonnaie Bannit Par Les Géants de La Tech – Quelle Signification ?

Depuis ces dernières années, l’industrie des cryptomonnaies a bien évolué et de nombreuses autres activités autour de cette dernière ont explosé.

Les « Initial Coin Offerings » (ICOs), le minage de cryptomonnaies et les services utilisant la blockchain ont été les secteurs les plus bénéfiques du crypto-marché. Cette croissance affolante de la popularité des cryptomonnaies est en part due à la notoriété et aux informations relayées sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Reddit ou encore Google.

Ces derniers mois, nous avons pu entendre que ces réseaux sociaux ont décidé de bannir les publicités reliées aux cryptomonnaies. Quelles sont les raisons de ce bannissement ? Quels sont les problèmes que ces réseaux sociaux ont vus apparaître avec ces publicités ? Et pourquoi les Géants de la Tech bannissent les publicités sur les cryptomonnaies ?

Nous discuterons de ces trois questions à travers cet article.

 

Google bannit les publicités au sujet des cryptomonnaies

 Google, le Géant de la Tech mondial a décidé de sévir vis à vis des publicités relayant les cryptomonnaies. L’information a été communiqué par Google courant Mars 2018.

La déclaration a été téléchargé par la société sur leur site internet (pour voir la déclaration, cliquez ici).

Cependant, ce bannissement ne touche pas seulement les cryptomonnaies. Il touche également toutes sortes d’investissement à haut risque comme les options binaires par exemple. On peut donc dire que le but de Google n’est pas de « punir » les cryptomonnaies mais de s’assurer que ses utilisateurs ne se fassent pas arnaquer et ainsi perdent leur argent.

Ce bannissement deviendra effectif à partir de juin 2018.

La Publicité Cryptomonnaie Bannit Par Les Géants de La Tech - Quelle Signification ? (communiqué Google)

Scott Spencer, le Directeur Google de la publicité, a expliqué que les entreprises qui effectue des ICOs, faisant la promotion de portefeuilles virtuels et donnant des conseils de trading ne seront plus en mesure de faire de la publicité sur Google.

Il a expliqué qu’il était impossible de voir dans une boule de cristal pour connaître la future trajectoire des cryptomonnaies mais que Google avez déjà vu que certains de ses utilisateurs se brûler les ailes avec ces dernières et donc qu’il fallait les approcher avec une extrême précaution.

Il semblerait également que Google aurait déjà couper environ 3 milliards de publicités qui n’aurait pas respecter leur politique. Un nombre deux fois plus grand que celui enregistrer en 2016.

De plus, le bannissement de la part de Google ne s’arrête pas là. D’après une publication sur le blog de Google (voir ici) communiqué par l’entreprise, la plateforme a décidé de bannir également les extensions de minage des cryptomonnaies du Web Store Google dans le but de protéger les utilisateurs d’attaque de Cryptojacking. Le Cryptojacking est le fait de créer une extension qui d’emblée semble utile pour l’utilisateur mais qui par un script de minage de cryptomonnaies caché tourne en arrière-plan et utilise l’ordinateur de l’utilisateur (la victime) pour miner et ainsi engranger de la cryptomonnaie. Vous avez surement pu entendre le cas d’un pirate informatique qui installait des logiciels malicieux sur certains sites internet qui consommaient un important montant de puissance de calcul informatique venant du CPU des visiteurs. Avec cela, il était capable de miner des cryptomonnaies comme le Monero.

 

Facebook bannit les publicités au sujet des cryptomonnaies

 Facebook a décidé de prendre des mesures similaires à celle de Google. En effet, Facebook fut le premier réseau social à mettre à jour ses politiques au sujet des publicités. D’après ce communiqué (voir ici) écrit par Rob Leathern, Product Management Director chez Facebook, « les publicités trompeuses n’ont pas leur place sur Facebook ».

Ainsi, les publicités au sujet des cryptomonnaies et des investissements à très haut risques, qui souvent frauduleux, ont été bannit de la plateforme.

La Publicité Cryptomonnaie Bannit Par Les Géants de La Tech - Quelle Signification ? (communiqué Facebook)

Durant les derniers mois de 2017, les cryptomonnaies ont gagné une importante notoriété à travers le réseau social. De nombreuses chaînes de télévision et magasines ont, par ailleurs, créé des programmes spécifiques au sujet des cryptomonnaies et fait des discussions sur les fortes valorisations sur le marché des cryptos. Cependant, avec cet accroissement de l’intérêt de la société pour les monnaies digitales, de nombreuses arnaques sont apparues dans l’industrie.

A travers ces fraudes, nous pouvons mentionner :

  • Les ICOs où les fondateurs ne sont pas réels
  • Les créateurs d’ICOs qui disparaissent avec tous les fonds acquis durant le processus
  • Des idées d’ICO qui sont tous simplement des imitations d’autres projets

Comme de nombreux investisseurs surtout des particuliers ont été touché par cette situation, le réseau social a commencé à prendre les mesures nécessaires afin de stopper cet afflux d’arnaques.

Selon le communiqué de M.Leathern, Facebook veut continuer de permettre à ses utilisateurs de découvrir de nouveaux produits et services à travers les publicités Facebook sans avoir peur que ce soit des arnaques ou des produits/services de mauvaise qualité.

Voici quelques exemples de publicités qui ont été supprimé par Facebook :

  • « Investissez dès maintenant dans des options binaires et remportez-en plus 10 investissements sans risques ! »
  • « Cliquez ici pour en savoir plus sur notre cryptomonnaie sans risques, permettant de faire des paiements immédiats n’importe où dans le monde »
  • « Nouvel ICO ! Achetez des jetons avec -15% de remises dès MAINTENANT »
  • « Achetez des Bitcoins avec votre fonds de pension ! »

Audience Network et Instagram seront aussi affecté par cette nouvelle politique sur les publicités. Selon Facebook, plus tôt cette politique sera appliquée, plus tôt ils verront des améliorations dans les campagnes publicitaires. Ainsi, comme mentionné auparavant, Facebook essaie de créer un réseau sans arnaqueurs ou toutes autres campagnes publicitaires frauduleuses.

 

Twitter bannit les publicités au sujet des cryptomonnaies

 Twitter n’est pas en dehors de la discussion au sujet des cryptomonnaies reliées aux arnaques. Facebook et Google ont été les deux premières entreprises à bannir ce genre d’arnaques, et Twitter a décidé de suivre la tendance. Effectivement, il est évident de la direction que souhaite prendre la société.

D’après Reuters, la société a commencé à bannir les publicités à propos des cryptomonnaies depuis le 27 mars 2918. Cette nouvelle politique ne permettra pas aux ICOs, vente de tokens et toutes autres types de publicités similaires d’apparaître sur la plateforme.

La principale intention derrière ce bannissement est de protéger les utilisateurs contre les activités frauduleuses et les arnaques. Ainsi, Google et Facebook ont été les premiers à implémenter ces interdictions, et Twitter n’a donc pas eu le choix de les suivre.

Cependant, cela ne veut pas dire que Twitter est contre les cryptomonnaies et les projets similaires. En effet, Jack Dorsey, le CEO de Twitter, a dit que le Bitcoin pourrait devenir la monnaie mondiale. De plus, il a fait une donation très importante pour aider au développement de la dernière solution de scaling pour le Bitcoin : Lightning Network.

 

Conclusion

 Les plus importants réseaux sociaux au niveau mondial ont décidé de bannir toutes les publicités au sujet des cryptomonnaies. Facebook, Google et Twitter, quasi en même temps, sont en train de combattre les arnaques et les activités frauduleuses. D’autres entreprises ont commencé à suivre cette tendance. Par exemple, MailChimp ont récemment décidé de bannir l’utilisation de mailling list à propos des cryptomonnaies sur leur plateforme.

Ainsi, ces trois sociétés ont limité les options pour les ICOs et les nouveaux projets de commencer une campagne publicitaire sur les réseaux sociaux sans enfreindre les politiques publicitaires. Donc l’équipe de développement d’ICO sont dans le besoin de commencer à trouver de nouvelles solutions pour générer de l’intérêt pour leur entreprise.

Il y a un nombre croissant de plateforme de listing d’ICO qui sont très content d’accepter la publicité. Il également possible pour les ICOs de publier du contenu sur les réseaux sociaux mais uniquement sur leur propre compte.

Ce qui initialement semblerait être un problème pour une adoption générale pourrait finalement se retrouver une bénédiction en fin de compte. Ce n’est un secret pour personne : il existe un montant effroyable d’arnaques ICO, site de phishing et d’autres entreprises néfastes qui utilisent la publicité payante pur diffuser leur arnaque. Avec ce type de bannissement mit en place, cela aidera à couper ce type d’activité et aider les meilleurs projets à atteindre leur plein potentiel.

Pendant ce temps, quand l’industrie sera beaucoup plus mature et régulée et que des structures seront mises en place afin de prévenir contre les pires arnaques, nous verrons surement un retour de la publicité sur ces plateformes. Finalement, ce sont des entreprises qui tirent leur revenu de la publicité et le domaine de la blockchain et des cryptomonnaies génère des gros montants d’argent. Ainsi, il est fort probable qu’ils ne s’ignorent pas très longtemps.

 

Page Facebook: https://www.facebook.com/cryptoversite/

N’hésitez pas à laisser en commentaire vos problèmes pour la compréhension des cryptomonnaie !!!

N’oubliez de partager l’article 🙂

Cet article vous a plu ?

Laissez un commentaire pour me donner votre avis et pour permettre de m’améliorer.


Leave a Reply

Your email address will not be published.